• 37 - Mes lectures.

     

    Dans la vie

    rien n'est plus essentiel

    qu'apprendre.

     

    (enfin pour un humain qui croit son cerveau

    plus prioritaire que ses sexe et estomac)

     

    Et rien n'est plus réconfortant

    qu'une confirmation de savoir.

     

    Page 462 je lis :

     

    Il semble exister une "matière" invisible

    dans le corps humain qui s'en échappe au 

    moment de la mort. Cette matière a une masse

    mais elle traverse toutes les barrières physiques.

    Je ne peux qu'en conclure qu'elle s'échappe dans une

    dimension qu'on ne peut encore percevoir.

     

     

    Comme me l'a rappelé Yanoula

    juste après sa Mort

     

    "Quand on est mort, on vit encore".


    2 commentaires
  •  

    Pour en apprendre encore un peu 

    plus

    sur le Japon.


    2 commentaires
  •  

    Ce Mr fait beaucoup de vidéo 

    évoquant le Japon.

     

    Pays aux antipodes du nôtre.


    3 commentaires

  • 2 commentaires
  • Sur Arte replay

    il y a 

    Au nom du père

    une série de 2 saisons

    soit 2 x 10 épisodes.

     

    La version française est seulement une version sous-titrée.

     

    Si j'ai passé   20 heures à lire en bas d'un écran

    (chose jusqu'alors jamais fait 

    ne serait-ce que 5  minutes)

    c'est que j'ai été happée à 2000%

    par la famille Krogh.

     

    Sur chaque épisode 

    une, voir deux,  même trois fois

    j'ai craché un "sale con" au père.

    Toute la puissance de cette série

    réside peut-être dans ces deux petits mots violents.

    Elle noue les tripes, elle bouleverse l'émoi.

     

    C'est puissant dans tout.

    Absolument dans tout. 

     

    20 heures c'est presque une journée de vie.

     

    Qui n'a pas envie de toucher l'infiniment beau

    une journée durant ?

     

    Merci Arte.

    Merci la vie de m'avoir poussée

    à ne pas refuser d'entrer dans cette famille danoise

    sous prétexte que je devais lire.

     

    Merci pour cette richesse offerte.


    2 commentaires

  • 1 commentaire
  •  

    Ici il n'y a que des pies et des chocards.

     

    Je les nourris 

    comme je nourris les granivores. 


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires