• Il faut que je cesse de lire et de relire cette lettre, je n'y apprendrai rien que je ne sache déjà.

     

    Ma fille n'a aucune valeur morale. Maxime est d'une faiblesse complète. Loïc et Yves sont d'absolus imbéciles. A ceux-là s'ajoutent mes petits enfants qui ne valent pas mieux que la mère qui les a élevés. Ma famille n'est qu'une addition de monstrueux personnages. Comment Elie et moi avons pu engendrer de pareils miséreux ?

     

    Mon seul soulagement est que mon pauvre bonhomme n'en sache rien.

     

    Depuis sa mort je passe mes jours à lui parler, à vouloir croire que la vie existe encore après la Mort. Mais aujourd'hui je pourrai aller faire brûler un cierge, aller prier à genoux à l'église tant je veux que Dieu ferme toutes les voies de communication. Si mon pauvre Elie venait à apprendre ce que sa fille a fait, il en mourrait une seconde fois.

     

    Dire que j'ai emprunté la lettre de Maxime à Charlotte, avec l'idée d'aller la glisser sous le nez de ce bourricot de Yves. Mais pourquoi ? Il savait très bien que Solène et son frère Loïc étaient amants quand il a été assez sot pour la demander en mariage. Mais pourquoi l'avoir voulue pour femme ? De lire qu'elle avait Loïc pour amant ne changera rien à l'image que Yves a de ma fille. On n'apprend pas ce que l'on sait déjà. A la limite il va s'irriter que je sois de la confiance, que sa fille l'ait découvert idiot. D'ailleurs est-ce sa fille ? Aucune bague passée à un doigt ne purifie une cervelle, pour ne pas dire un cul. Yves était plus cornu qu'un bouc avant le mariage, pourquoi Solène se serait-elle transformée en épouse fidèle ? En un autre temps je creuserai sur les origines de Charlotte. En un autre temps. Aujourd'hui il y a plus urgent.

     

    Yves n'a jamais supporté Titouan. Assurément, il a toujours su qu'il n'en était pas le père. Moi aussi d'ailleurs je l'ai toujours su. Enfin je l'ai soupçonné voilà des années. Il a un physique tellement au antipode des Bravic et des Truiten. Il ne tenait pas de mes parents non plus.

     

    Titouan.

    Il mériterait que j'aille fleurir sa tombe. Pauvre enfant, il est né, il est mort sans rien vivre et tout le monde l'a oublié. Combien de fois en allant voir mon pauvre Elie, me suis-je dit que Claude et Maxime n'avaient pas mérité ce pauvre bébé qui pourrissait dans l'indifférence de tous. Mille fois j'ai pensé à lui pour cracher sur Claude. Et c'est moi sa grande-mère, pas elle, moi.

     

    Il faudrait lui faire une plaque à ce pauvre enfant.

     

    Naître avec pour seul cadeau

    le souffle de vie qui mène à la mort.

     

    Nul.

     

    Naître pour mourir,

    en moi ton souvenir.

     

    Ridicule.

    Si je m'en souvenais, j'aurai vu l'échange.

     

    Comment est-ce possible que je ne me sois rendue compte de rien ? Je le voyais tous les jours. D'accord, je travaillai beaucoup, d'accord il est né en hiver, son corps était donc bien couvert, toujours. Mais tout de même. Et toi Elie pourquoi toi qui savais toujours tout, qui sentais tout, voyais tout, n'as tu rien compris ? Comment n'a t-on rien trouvé d'étrange dans le comportement de Solène ? Maxime écrit qu'elle hurlait en arrivant à Vitré. Solène a donc été bouleversée par la mort de son fils. Sa souffrance n'a pas pu s'éteindre avec la présence de Rodolphe.

     

    Bouleversée ou contrariée ?

    Si perdre son fils l'avait atteinte, sur des jours elle nous aurait offert une tête affreuse, des yeux rougis. Elle aurait boudée au moment des repas, n'aurait su rien avaler. Mais si elle n'était que furieuse qu'en mourant son fils ait contrarié ses plans d'avenir, l'échange l'a calmée sur le champ. C'est vrai, si je perds mon porte monnaie avec cinquante euros dedans, je suis contrariée, voire furieuse. Mais si sur le chemin de la supérette je trouve un billet de cent euros, la consolation est instantanée.

    Solène est un iceberg. Elle ne saura jamais ce qu'aimer veut dire. Mais qu'a-t-elle appris de la vie ? Comment est-ce possible qu'elle fut si hermétique à mon éducation ?

     

    Yves épouse la maitresse de son frère par orgueil ou vengeance. Solène épouse un nigaud parce qu'elle est enceinte d'un idiot qui ne veut pas payer une seconde interruption de grossesse. Yves & Solène vous êtes mariés pour le pire car le meilleur vous êtes incapables de vous y intéresser.

    Génération I d'idiots.

     

    Titouan tu es un paresseux incapable de draguer une fille, tu te rabats sur ta soeur. Charlotte tu es aussi sexuellement détraquée que ta mère, tu n'y vois aucun empêchement.

    Génération II d'idiots.

     

    Et voilà que la génération III pointe son nez. Il faut sauver cet enfant. Mais comment ?

     

    Je suis sûre que la lettre de Maxime peut m'aider, mais comment l'utiliser ? A qui la montrer ?

    Charlotte m'a dit que Titouan avait rencontré Fouques, que celui-ci avait reconnu la ressemblance mais qu'il ne comptait rien changer à sa vie.

    Menacer Maxime de publier sa lettre si ... Si quoi ? Que pourrait-elle faire pour aider Lou-Evan à sortir de la malédiction des idiots ?

     

    Mais bien sûr.... Mais oui bien sûr...

     

    Ah Solène voulait que je me rapproche de lui pour faire fuir Maxime, et bien je vais l'inviter à déjeuner dimanche. Et en dessert ou à apéritif je lui servirais la lettre de sa fille. Après tout Max est le grand-père de Titouan, il a droit de le savoir en vie.

     Bonne idée. Très bonne idée.


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires