• 27- Mes lectures.

     

    Oui c'est un policier mais est-ce essentiel ? Non.

     

    Ce roman est surtout un absolu bonheur de lecture

       & un dépaysement total. 

    Nous sommes en Cornouaille. Pas la région de Quimper

    en Bretagne mais de l'autre côté de la Manche,

    la Cornouaille Anglaise : Cornwall.

     

    L'auteur saupoudre énormément d'humour

    et d'intelligence

    pour décrire  des  personnalités complexes, 

    ce qui fait qu'on lit ce livre le sourire aux lèvres

    et les neurones en éveil.

     

    Ex : 

    Déjà rouge comme un mec affligé de  deux pieds

    gauches  dans  un cours de fox-trot, Will vira à

    la couleur brique.

    ou

    Était-il possible de tomber sur un homme qui soit

    avant tout une personne, non un métier conduisant

    à l'acquisition d'une montagne de biens ?

     

    Dans ma bibliothèque il y avait déjà un roman 

    signé Elizabeth George.

    Un troisième, un quatrième seront les bienvenus.

     

     


    2 commentaires
  • l'animal et l'homme.

     

     

    Voici  un site d'une richesse infinie

    et toujours renouvelée.


    2 commentaires
  • Un petit plaisir Erguit ?

     

    Alors tu déroules une pâte feuilletée

    et en son coeur 

    tu étales de la crème de pruneaux.

     

    Un petit plaisir Erguit ?

     

    Ensuite tu y déposes une couronne de poires,

    ok je trouve  la boite des poires,

    ça c'est dur pour tes  coussinets.

    et tu repris par morceaux la pâte.

     

    Un petit plaisir Erguit ?

     

    Très bonne idée Erguit,

    on bouche le trou avec une dernière demi poire,

    et on finit par une boule de crème de pruneaux.

     

    Four 180°C pendant 50 min.

     

    Un petit plaisir Erguit ?

     

    Alors tu  en penses quoi de  ta création Erguit ?

    Oui tu as raison. Il faut la manger tiède,

    c'est bien meilleur.

     

    Guten appetit, Erguit.


    3 commentaires
  • 26 - Mes lectures.

     

    Ce titre de livre / film tout le monde le connait

    me semble-t-il

    sans obligatoirement avoir lu ou vu l'histoire.

    Je suis de ceux qui n'ont pas vu  le film,

    aussi quand je suis tombée sur le livre

    je me  suis dit "je prends" et je me suis 

    mise à le lire pleine d'idées préconçues. 

     

    Un livre c'est un fond + une forme comme on dit.

     

    Pour la forme : je suis ravie.

    Il y a de très belles tournures de phrases,

    de belles métaphores,

    des réflexions riches de sens.

     

    Pour le fond :  je suis déçue.

    Je m'attendais à une histoire où les

    chevaux étaient les personnages  principaux

    mais que nenni. 

    C'est l'histoire  d'une femme qui  a des problèmes

    relationnels avec sa fille et qui  prend un amant

    qui se trouve  être chuchoteur. Il aurait été

    jardinier on  aurait eu quelques  lignes sur

    les tulipes au lieu d'en avoir sur les chevaux.

     

    Donc déçue car je m'attendais à un livre

    où les chevaux n'étaient pas du décor.

     

    Ravie + déçue & dégoûtée.

    Dégoûté car après nous avoir exposé

    comme il était essentiel de laisser l'animal  s'exprimer,

    comme la confiance était l'élément majeur

    dans une relation, à la fin de l'ouvrage

    BOOM il faut casser le cheval, le soumettre à la

    volonté  du maître Homme. 

     

    Si j'avais ouvert ce livre sans mes idées préconçues,

    Si les 50 derniers pages n'existaient pas,

    ce roman serait très bien,

    mais le carnage à la fin me désole totalement.

     

    Franchement j'aurai été l'éditeur, j'aurai

    renvoyé Nicholas Evans a son ordinateur

    pour réécrire la fin.

     

    Je ne  comprends pas comment ils ont  pu

    vouloir les 3 derniers faits pour conclusion

     d'un ouvrage si bien commencé.

    A mon sens cela gâche tout. 

     


    2 commentaires