• 85

    Paris

    Le 2 Juillet 2016

     

    Mon Adoré silencieux,

     

     

    Je suis comme un portable : inexorablement ma batterie se vide.

    Je me nourrie de chocolat et de romans,  j'ai l'impression que cela ralentit le déchargement.

    Il fait chaud, le temps est magnifique pourtant j'ai froid en moi.

    J'avance lentement mais j'avance. Je n'en suis pas encore à ne plus parvenir à quitter la position fœtale sous la couette.

     

     

    Stoyan a dû recevoir les papiers des filles à son nom. Je dis devoir car je ne peux pas vraiment l'affirmer. Je le suppose. C'est la seule explication que j'ai trouvée. Pourquoi aurait-il retiré les laisses de ma porte  autrement ?  Elles n'y sont plus pendues. Je n'ai pas l'autorisation de promener SES filles. C'est un con, simplement un con. Il cherche à se venger de quoi ? Il a eu ce qu'il voulait. Il a peur de quoi ?  C'est méchant pour elles comme pour moi.

     

    Elles, elles continuent à monter me voir, pour le soleil, la gamelle, les câlins. Elles n'ont rien changé à leurs habitudes. Moi non plus. Nous sommes amies toutes les trois.

     

    Je n'ai ni pleuré ni hurlé. Pour lui faire comprendre que j'avais constaté sa médiocrité, j'ai suspendu au crochet un macareux moine, l'oiseau marin à gros bec rouge qui représente la Bretagne.

     

     

    J'ai vidé une barre de 10x2 Twix  en trois soirs tant mes collègues me sortent par les yeux.

    Chine mesure 25 cm. Tu te rends compte 25 centimètres. Xian plus de 18. Et bien personne n'a réalisé qu'ils n'étaient plus là. Personne ne fut surpris qu'il ne reste que Qilian et Pekin dans le 800.  Ils ne s'aperçoivent pas que 40 poissons sont devenus 38 d'accord mais 4 passé à 2, surtout de cette taille là ! Il faut être aveugle pour ne rien voir !

     

    Vraiment oui je préfère les personnages de roman, aux individus qui peuplent la planète Terre.

     

    Pour finir la liste de l'équipe désolante :

    Deux sms à Maxime sans réponse et rien de la part de Madame Tillyou a qui j'ai ramené il y a deux semaines une orchidée de Paris pour la remercier de m'avoir coupé les cheveux en urgence. Penses-tu qu'elle m'aurait fait une réflexion sur ma teinture ? Non bien sûr. Il n'y eu que des mots vident de sens. Elle ne m'a pas fait asseoir, je suis restée dans son entrée.

     

    Depuis qu'elle a décidé de vendre une partie de son terrain à Jérémy je ne suis plus dans ses bonnes grâces. Elle me reproche sa trahison ! Il y a de quoi rire.

     

    Être con à vingt ans je trouve cela excusable. On a tout la vie pour se corriger.

    Être con à quatre vingt ans pour moi c'est pitoyable. C'est comme si Madame Tillyou avait traversé la vie sans rien n'en apprendre. Y a t-il plus grande tristesse ?

     

     

    On dit que pour faire avancer un âne il y a deux solutions :

     - Lui taper sur les fesses (il fuit le mal)

    - Lui tendre des carottes (il avance vers sa gourmandise).

    Et bien j'ai l'impression que les Dieux m'ont classée dans la famille des ânes.

    Le sol se dérobe sous mes pieds dans le Finistère et j'ai de plus en plus faim de toi.

    Toi qui me fait jeûner ! Tu ne bosses pas pour les Dieux toi ! Mécréant !!!! Tu n'es pas très orthodoxe pour un Russe !!!

     

     

    Voilà ce week-end Lanzhou, Wuhan et Yu sont passés du 450 au 2300.

    Le 450 est vide.

     

    Dans la semaine je vais passer les poissons du 180 dans le 450 et vider le 180. Je rêvais d'y faire un aquarium marin mais avec mes futures absences ce n'est plus envisageable. Je ne sais donc pas ce qu'il va devenir, par contre je sais exactement ce que je vais faire du 800. Je fais y installer un village de montagne.

     

    Depuis x années à la période de noël je m'achète une petite maison, un commerce, une étable ... je ne sais pas combien j'ai de logements en tout aujourd'hui mais j'en ai plus de quinze, aucun doute là dessus. Je vais donc travailler le sable pour faire du relief, poser les roches les unes sur les autres pour donner l'aspect d'une montagne sur un côté et le village va être installé en contre bas. Sur la hauteur opposée à la montagne je vais planter mon pothos et je vais faire courir ses lianes  sur la vitre arrière, sur le sol. Le village se retrouvera enserré entre une forêt et une montagne. Pour un décor d'agence immobilière c'est plus cohérent qu'un aquarium.

     

    Si le patron n'aime pas, je viderai l'ensemble, mais vu l'indifférence de tous, mon petit village risque d'y rester longtemps avant d'être aperçu. Il risque même d'y avoir eu de nouvelles constructions.

     

    Pour revenir au 2300, dans quinze jours ils seront 9, soit la bande au complet.

     

    Wuhan n'est pas assez fort pour remonter le courant. Il ne peut nager que dans un tiers du volume. Je ne m'attendais pas à ça. Il va se muscler, ajouter des centimètres à ses douze.

     

    Comme lui je dois me muscler. Muscler mon cœur pour lutter contre le courant de ton silence.

     

     

    Je me souviens d'une scène d'un roman que j'ai lu il y a très longtemps. Un homme marié était aimé d'une femme. Elle a été le voir pour lui dire son amour et il l'a repoussé, elle a donc répété.

    Cela donnait :

    Je t'aime - Une gifle -

    Je t'aime  - Une gifle - etc.

    Je me sens cette femme.

    Gifle moi autant qu'il te plaira, je continuerai à t'aimer et à te le dire.

     

     

    Ce week-end je suis allée visiter le jardin des planes dans le 5ème. Je n'en ai rien vu, si tu savais comme je suis en manque de toi, mon amour.

     

    Il me reste 7 semaines de boulot avant d'être en vacances pour deux semaines.  Je ne tiendrai pas. 7 semaines avant une cure de toi de 2 semaines. Enfer.

     

    Serais-tu assez ignoble de me laisser descendre en Savoie où tu ne saurais plus ? Oui, je paris que oui. J'espère au moins que tu me laisseras une clé sous le paillasson car je ne remontrais pas. Mes deux semaines je les passerai là-bas sauf si tu me dis de rester à Paris ou en Bretagne car c'est là-bas que tu seras. 

     

    Cole je VEUX passer mes 2 semaines dans tes bras. Je le veux, j'en ai besoin. Je me fous que ce soit Paris ou le hameau, j'irai ou tu seras. Je n'ai pas fait les démarches pour mon passeport, donc évite l'Afrique du Sud et la Russie.

     

    Cole je le veux, mais toi ? Ma vie dépend de ton bon vouloir.

     

    J'espère que tu vas beaucoup mieux que moi, je me traine.

     

    Mickaelle : Une vieille chose en début de décomposition.

    « 8486 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 16:02

    Y'a un passage qui me rappelle la chanson de Brassens :"le temps ne fait rien à l'affaire" , hi hi

    2
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:50

    Ton extrait ne me permet pas de savoir de quelle chanson tu parles, d'ailleurs simplement peut-être parce que je ne la connais pas.

    3
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 12:33
    4
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 12:44

    Je ne la connaissais pas mais elle est très juste.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :