• 71

    Beauté,

     

    Tu n'es pas une sirène, mais un petit vent rafraichissant. Tes mots s'envolent. Tu te vis dans une poésie romantique sans même apercevoir l'excès de tes expressions. Je te laisse m'enivrer de tes délires aussi plaisants qu'immatures sachant que tout cela n'est qu’éphémère. Dans moins d'un an il n'y aura plus de douce folie dans tes phrases. Restera-t-il seulement des phrases ? Je sais déjà qu'alors je trouverai que c'est dommage, aussi je te laisse divaguer à excès Mademoiselle qui se dit Terre à Terre alors qu'avoir les pieds au sol t'est étranger.

     

    Tu es attendrissante. Tu es un enchantement irrésistible. Tant d'êtres ont une humeur sombre, tant utilisent la mélancolie pour attirer l'attention, inspirer les gestes chaleureux.

     

    Tu sembles n'attendre rien. Tu te vis seule. Tu t'offres en spectacle, tu t'émerveilles toute seule. Tu n'as besoin de personne. De la contemplation de ta folie créatrice nait un désir de te rejoindre dans ton monde surréaliste.

     

    Ton extravagance a l'art de sublimer mon existence. Mais je me dois de te faire remarquer que c'est toi de nous deux qui entend des voix, aussi le taumaturge de nous deux c'est toi. Pour preuve, moi qui ne suis pas tactile, tu as vu ce que tu as fait de moi. Tu aimantes, tu envoûtes.

     

    Tu m'inspires de m'enfouir en toi. Si tes gestes sont à la hauteur de ton imaginaire, faire l'amour avec toi doit dépasser l'enchantement.

     

     

    Paris Le 29 Mars 2016.

    C.A.T

     

    PS : Il n'y a que peu d'espoir que je sois encore en France sur la semaine entre nos anniversaires.

    Dans une lettre prochaine tu en sauras plus.

    J'arrive seulement et je repars bientôt.

    Merci pour tes milliers de mots qui mettent Pavel, sa mort, un instant au second plan. Qu'il me pardonne.

    « 7072 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 15:15

    Du "Cole" tout craché. Aïe aïe aïe, elle va interpréter ça comment notre rêveuse romantique depuis son nuage ?

    2
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 21:12

    Ta phrase "du Cole tout craché" me fait plaisir. Cela prouve que mes personnes sont fixe dans leur personnalité. Un roman c'est faire avancé un personnage sans le changer, la difficulté est là.

    Tu verras ce week-end comment elle va réagir à ces 2 minis lettres. On verra sur quoi elle "bloque".

     

    3
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 21:33

    La rêveuse romantique n'est pas partie en vacances, elle lui répond mais elle lui fait un roman, non une lettre donc .... Encore un peu de patience. Pardon.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :