• 64 - Tchig - Partie 2.

    Châteauneuf-du-Faou

    Le 28 Février 2016.

     

     

    Mon amour,

     

    Je ne voulais pas t'écrire, je voulais que tu commences, mais dans les lignes du livre que je n'arrive pas à lire puisque sur la totalité des jours j'ai l'instant sublime en superposition du réel, il y a cela :

     

    " Comme si l'amour du maître s'écoulait de ses paumes à la façon d'un nectar lumineux, dissolvant toute peur et faisant s'épanouir le meilleur de lui-même".

     

    Dans le livre le maître est un Rinpotché. Tu es mon très précieux.

     

    Quand tes mains ont entourés mon corps, quand ton torse est venu renforcé mon dos, il n'y eu plus qu'un sublime  admirablement résumé par  cette phrase.

     

    Je ne sais le temps qu'a duré cet instant merveilleux, mais il est la survivance de nous. Tout le reste n'est que détails, décors, compléments. Ce souvenir me hante à la façon d'un bonheur éternel. La félicité de cet instant m'habite, me décolle de l'existence.

     

    Bien sûr pour toi  l'essentiel est peut-être ailleurs mais pour moi le concentré d'amour s'est diffusé en moi quand tes mains ne cherchaient rien, quand mon souffre s'est posé sur ta respiration, quand ma gravité fut en toi.

     

     

    Je continue le livre et je trouve deux pages plus loin:

     

    "On n'a jamais envie de quitter le maître. On voudrait se fondre en lui, comme un flocon de neige qui tombe dans un lac."

     

    Cet instant pour moi fut exactement cela. Et ce désir est toujours aussi vivant.

     

    Voilà deux jours que nous nous sommes quittés, deux jours que je ne suis plus celle d'avant. Tu as libérée une partie de moi que je ne me savais pas. Une Amoureuse.

     

    Je t'aime Cole bien plus qu'il ne me semblait possible d'aimer.

     

    Ta sirène au paradis.

     

     

    PS : Rinpotché signifie très précieux mais je ne doute pas que tu le saches déjà.

     

    « 6365 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Août 2016 à 08:07

    Bon, et bien on dirait que la situation a bien évolué.

    Et notre ami Cole, quel ton va t'il employer ?

    2
    Mardi 30 Août 2016 à 20:08

    Voilà une bonne question.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :