• Pour une sagesse de la responsabilité universelle

     

     

    Je m'engage avec joie à cultiver en conscience, dans tous

    les aspects de ma vie, une sagesse fondée sur la responsabilité

    universelle pour le bien de tous les vivants.

     

    C'est l'exaucement de mon humanité intérieure qui

    révolutionne les consciences. Car l'enjeu planétaire est

    aujourd'hui de réviser en profondeur les paradigmes

    existentiels de l'ancien monde, afin de réconcilier

    progrès  scientifique et technique avec progrès

    éthique et humain, au sein de la nouvelle réalité.


    3 commentaires
  • Pour une culture de Satyagraha

     

    Je m'engage à étudier l'histoire et les principes du

    mouvement satyagraha pour imaginer et mettre en

    pratique  des modes d'action transformateurs de

    résistance à toute pression culturelle, sociale et

    politique, me faisant  dévier de mon humanité intérieure.

     

    Selon satyagraha, la puissance de l'agir n'est pas d'origine

    physique. Elle  provient de l'esprit. Forgée dans la

    conscience qui contemple la vérité, elle est indomptable,

    car sans compromis.


    2 commentaires
  • J'aime cet homme.

     

    Sa peine  est la  mienne.

     

    En cliquant sur sa photo vous entendrez ses mots.

    Merci de l'écouter réellement, complètement.

     

    Jamais encore je n'avais eu les larmes aux yeux

    en écoutant un homme parlant politique,

    maintenant c'est  fait.

     

    On avait  un Homme parfait,

    personne ne l'a compris.

     

    Les français sont descendus par milliers dans la rue

    pour 11 gus en short et un ballon.

    Pour les insectes, les oiseaux, les poissons,

    il n'y a personne.

     

     


    6 commentaires
  • Pour  une éducation holistique

     

    Je m'engage à promouvoir  une éducation holistique

    qui enseigne à vivre, en développant non seulement

    les facultés intellectuelles, mais aussi l'intuition et les

    qualités de coeur.

     

    Dans l'esprit de la responsabilité  universelle, l'éducation

    d'un jeune requiert de lui apprendre le discernement

    critique  qui identifie l'erreur, l'illusion et la partialité ;

    de l'éveiller à son humanité intérieure, en le formant

    aux sciences internes de l'esprit et des émotions par la

    méditation, afin qu'il développe une maturité cognitive,

    émotionnelle et décisionnelle, tout en s'entraînant à

    l'altruisme  et à la solidarité, nécessaires pour affronter

    les aléas d'un destin humain.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires