• 18 - Mes lectures.

    18 - Mes lectures.

     

    Je vais vous dire : ce livre est une horreur.

    Je tourne les pages, incapable de lâcher la lecture

    et mes yeux s'écarquillent, ma respiration se bloque.

    C'est abominable.

    Une horreur.

     

    Angèle Lieby est une femme qui se lève le matin avec un mal de tête.

    Elle va travailler et le mal grandit un peu, beaucoup, atrocement.

    Alors pour la première fois de sa vie elle rentre chez elle au milieu de sa  matinée. Le mal grossit encore. Il est à hurler, aussi elle finit par se rendre à l'hôpital.

    Là elle tombe dans le coma MAIS tous ses sens fonctionnent parfaitement.

     

    Ce livre n'est pas un roman, oh non,

    c'est  un témoignage de l'inhumanité du monde hospitalisé.

    Les agents, les aides soignantes, les infirmières,

    les gros pontes des réanimations

    l'insultent, la torturent, la méprisent.

     

    Pas de bol pour eux Angèle Lieby n'a pas "clamser" comme

    ils l'avaient dit, elle a réussi à sortir son corps de son coma.

     

    Elle a écrit ce livre pour que PLUS JAMAIS on ne traite un comateux

    comme un bout de viande.

     

    Je ne me suis faite opérer qu'une fois

    et je n'en ai pas un si mauvais souvenir que  ça,

    mais  franchement  si je devais être hospitalisée demain...

    Je serai dure à convaincre.

     

    Pourquoi mon véto ne peut pas être mon médecin ?

    « Onzième engagement de vie.Politique. »

  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Septembre 2018 à 21:31

    je ne connaissais pas mais je pense que je vais m'y intéresser

    tant qu'on n'a pas eu affaire à ce monde on a une certaine image . 

    Bon ça va pas me rassurer mais je vais le lire dans quelques temps

    2
    Samedi 1er Septembre 2018 à 23:57
    Chats en Pause

    Idem Jean-Marc, ce livre m'intéresse.

    Aux soins intensifs, si personne n'est là pour accompagner le malade ... Je suis passée par là pour Bernard.

    Car si entubés ils ne peuvent pas parler, en plus ils sont shootés (ce qui est normal car souvent ils les mettent en coma artificiel)
    le malade quand il se réveille et qu'il est mal il ne peut pas parler, il écrit (couché, entubé, encore dans le coltard) mais c'est du chinois, l'accompagnateur ne comprend rien, le malade s'énerve, pleure, donc il faut que l'accompagnateur intervienne auprès des médecins. Si personne à côté ... :-//

    Bref ... un monde à part tout ça.

    C'est assez traumatisant, l'accompagnateur en garde souvenet quelques séquelles psychologiques.

     

      • Dimanche 2 Septembre 2018 à 00:06

        Elle avait sa fille & son mari et crois moi sans eux elle serait morte aujourd'hui.

      • Dimanche 2 Septembre 2018 à 18:55
        Chats en Pause

        Heureusement pour elle !!!

        Ronchon ils l'ont changé de service
        et il a refait un arrêt car il n'allait pas bien.
        Après ils étaient un peu embêtés ...
        Surtout que le 2ème arrêt est plus grave
        que le premier, d'après le médecin qui m'avait
        téléphoné à 2 h du matin !

    3
    Dimanche 2 Septembre 2018 à 10:41

    En résumé, ce que je dis depuis des années : beaucoup^beaucoup trop de monde sur terre.

    La quantité nuit toujours à la qualité !

      • Dimanche 2 Septembre 2018 à 12:03

        !!! ??? !!! Je ne comprends pas ton comm.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :