• 15 - Mes lectures.

    15 - Mes lectures.

     

    Je n'avais plus rien à lire.

    Le week-end puis ma semaine de vacances s’annonçant,

    je suis allée acheter un livre.

    (ok 2)

     

    Il faisait très chaud,

    Anton & Mégara étaient dans la voiture,

    alors je peux vous dire

    que l'achat s'est fait au pas de course.

     

    Pourquoi l'ai-je sortir du rayonnage ?

    Car j'ai lu AUSTRALIE.

    Cela change.

    Adjugé vendu, ou plus exactement adjugé acheté.

     

    Et bien je vais vous dire : Merci la vie.

    Ce livre est un bijou.

    Oui

    ce livre est un ravissement.

    Ravissement car il y a des kangourous.

    Qui a dans sa bibliothèque un roman

    ayant pour second rôle un kangourou ?

    Pas moi avant.

     

    Ici, en France on a des associations qui aident les chatons, les chiots,

    mais des joeys ( bébé kangourou) on n'en a pas ?

    Et bien  ce roman nous ouvre  les portes d'une bénévole qui 

    donne des biberons à des joeys.

     

     

    En France de façon récurrente les médias évoquent

    la question du loup.

    Les éleveurs veulent les voir morts,

    les association style FERUS veulent les voir vivre.

     

    En Australie leurs "loups" sont les kangouroux.

     

    Certes ce livre est un roman

    mais il aborde avec un très grand sérieux le problème

    de cohabitation, de surpopulation.

     

    Moi qui suis une intello pur dur

    qui passe mon temps à réfléchir sur tout,

    j'avoue que des tirades m'ont relancé sur le problème.

     

    Si ce roman n'avait eu que ces deux sujets,

    je lui aurai déjà collé un 18/20

    Mais

    oui mais

    il est encore plus riche que cela.

     

    L'Australie est identique aux USA.

    Des européens ont décrété " cette terre est à nous"

    et allons y gaiement pour une bonne mise à mort des indigènes.

     

    Combien de romans américains évoquent les pauvres indiens spoliés ?

    Dans les romans américains

    il n'y a plus d'animaux, plus d'indiens,

    il y a juste les bons blancs qui vivent au 20ème étage

    et maitrisent la super technologie made in USA.

     

    Et bien là, dans ce livre

    des australiens accordent de la valeur

    aux indigènes.

     

    Alors oui je le dis :

    ce roman pour moi est une petite merveille.

     

    Je ne connaissais pas Karen Viggers.

    En troisième page de couverture j'ai vu

    qu'elle avait écrit deux autres romans.

    Et bien je peux vous affirmer qu'un jour je les aurai.

     

     

    Karen Viggers en plus d'être écrivain

    est vétérinaire.

    Cela me fait espérer retrouver des animaux dans ses autres romans.

     

     

     

    « 14 - Mes lectures.Le cerveau des plantes. »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Juillet à 16:13
    Vendu !
    Ou plutôt "réservé" pour le passage du bibliobus s'ils l'ont en stock .
    Bonne journée Sereine
      • Jeudi 26 Juillet à 21:44

        Tu me diras si ils l'ont.

    2
    Jeudi 26 Juillet à 19:26

    Ok, merci c'est noté.

    Je t'avouerai que par ici le kangourou est assez rare mais je savais que cela créait des polémiques ne Australie.

    Il sera dans ma liste (inconnue complète pour moi aussi)

      • Jeudi 26 Juillet à 21:45

        Et tu ne m'as pas dit ce que tu pensais de l'homme qui vivait avec son chat. Je parle de l'anglais du livre. Le chat de mon coeur.

      • Jeudi 26 Juillet à 21:58

        J'aime beaucoup vraiment

        j'ai attaqué le "3", après lecture je te le ferai parvenir (manque de temps pour lecture en ce moment)

    3
    Vendredi 27 Juillet à 09:48

    Je n'en sais rien, vu qu'il devait passer hier et que ça a été annulé à cause de la chaleur.....

    Comme on va bientôt partir en Espagne, ce sera pour dans 2 mois....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :