• 129 - Marie Nelly & Jean Charles.

    JC - Maman, mais tu t'écoutes quand tu parles.

    MN - Je n'ai rien dit de mal.

    JC - Ce n'est pas ce que tu dis mais comment tu le dis. Tu es excitée. Tu te comportes comme à la fête foraine. Une gamine de dix ans sait mieux se tenir que toi. Ce n'est pas du sang que tu as dans les veines, c'est une colonie de puces sauteuses. Arrête les perles et passe au collier anti-puce.

    MN - Mais mon chéri, ce bébé est merveilleux. Tous les bébés sont merveilleux, mais celui-là l'est encore plus. On aurait du avoir cette piscine quand vous étiez bébés. Comme François Xavier l'aurait adoré, lui qui gesticulait tout le temps. Ce bébé rit aux éclats. Il n'y a rien de plus merveilleux que de voir un bébé rire aux éclats. Il adore l'eau. Tu l'as bien dit à Charlotte qu'il adore l'eau.

    JC - Oui je le lui ai dit et oui aussi je lui ai dit qu'elle pouvait compter sur toi pour le garder autant de fois qu'elle en aurait besoin.

    MN - Tu lui as dit qu'elle devait penser à sa carrière, songer à retrouver un travail.

    JC - Maman elle mène sa vie comme elle veut.

    MN - Bien sûr mon chéri, mais c'est important pour une femme de travailler.

    JC - Je lui ai dit que tu étais la nounou la moins chère du marché.

    MN - Gratuite, je suis gratuite. Et toujours libre.

    JC - Je le lui ai dit aussi.

    MN - C'est très bien. Viens, viens, voir mon chéri. Regarde ce que j'ai sorti.

    JC - Tu as imprimé des peluches, des vêtements de bébés.

    MN - Mais parce que ainsi cela va être beaucoup plus simple. Tu as vu comme tu étais chargé quand tu as ramené le petit Loulou. Le plus simple est qu'il ait des affaires ici. Et regard ça, qu'est-ce que tu en penses ? Dit le moi, franchement. Si tu n'aimes pas, tu n'hésites pas à me le dire, tu sais que je peux tout entendre.

    JC - C'est quoi ça ?

    MN - Du papier peint mon chéri. Regard, regard. Attend où l'ai-je mis ... Ah il est là. Regard, que penses-tu d'un mur avec ce papier peint et contre le mur, ce petit lit là ? J'ai pensé que pour les autres murs on pourrait les peindre comme la couleur des ballons. il y a trois ballons avec trois couleurs différentes pour trois murs. Tu vois ce serait du plus bel effet.

    JC - Que tu veuilles faire chambre séparé avec papa, cela ne me regarde pas.  Je doute juste que tu sois très à l'aise dans un lit si petit.

    MN - Que tu es bête, mon fils, mais que tu es bête. Ce n'est pas pour moi, c'est pour Loulou. Cet après-midi, il a fait la sieste sur le canapé, mais c'est parce que Charlotte m'a prise au dépourvu. C'est la première fois que je le garde. Je dois m'organiser pour la prochaine fois. Il y aura une prochaine fois. Tu es son parrain, bien sûr qu'elle me le re-confiera. Ce serait ridicule d'aller payer une nourrice qui ne saura pas l'aimer autant que moi.

    JC - Maman. Charlotte t'a demandée de garder son fils cet après-midi. C'est tout. C'est gentil à toi de lui signaler qu'elle peut à nouveau compter sur toi. Mais ce n'est peut-être pas la peine de transformer toute la maison... Et c'est quoi ce truc là ?

    MN - Tu ne le trouves pas beau ! Il est tout mignon à croquer. C'est un petit pingouin.  Tu vois tous les boutons qu'il a sur le ventre, et bien ce sont des mélodies différentes. Elles ont bien changé les boites à musique. Moi j'avais une petite danseuse qui tournait dès qu'on ouvrait le couvercle. Pour un petit garçon, un pingouin c'est bien. Mais je n'arrive pas à savoir si il bascule d'un pied sur l'autre ou si il ne bouge pas. Je vais aller dans un grand magasin pour les jeunes mères. Ils doivent en avoir.

    JC - Tu es ridicule maman. Ridicule. Enfin si cela peut te faire ranger les affaires de Xav, alors vas y fonce, aménage une chambre pour Lou-Evan, je suis de tout coeur avec toi.

    MN - Jean Charles ! Il est hors de question que l'on change quoique ce soit à la chambre de ton frère. Non la chambre de Loulou, je pensais la faire dans la chambre bleue. Elle est laide. Personne n'y va jamais. Et regarde ça. Tu en penses quoi ? N'ai pas peur de me contrarier, si tu n'aimes pas, tu me le dis.

    JC - C'est rose ! Tu as bien dû lui changer les couches. Lou-Evan a un zizi, c'est un garçon. Même une tapette n'en voudrait pas de ta chambre.

    MN - Jean Charles, comment oses-tu prononcer ce mot là, toi ? Je sais bien que Loulou est un petit garçon. Je viens de te montrer son lit. Non là c'est pour une petite fille. Pas un bébé, mais une petite fille. Parce qu'il ne faut pas rêver pouvoir adopter un bébé. Avec les temps d'attente, même si vous trouvez un nouveau né, le temps de tout finaliser, il saura marcher, enfin elle saura marcher le jour où elle entrera dans la maison. Que dis-tu de Anne Katelle ? Ou alors j'ai pensé aussi à Louise Sophie. Louise c'est très beau Louise. Bien sûr elle aura un nom de son pays, mais dans notre famille nous en avons tous plusieurs, et puis si elle veut faire de grandes études un prénom français pourrait lui être utile.

    JC - Tu veux adopté un enfant ? Tu en as parlé à papa ?

    MN - Mais non pas moi, grand sot. Tu ne m'écoutes pas. Je n'ai plus l'âge d'être mère. Même si je peux encore faire des enfants. Je pense à ton avenir. Je parle de toi et Titouan. Vous allez adopter une petite fille.

    JC - Maman.

    MN - Non pas " Maman" , je suis là pour t'aider, arrête de t'interdire tout, sous prétexte que tu as eu ton accident et parce que tu es homosexuel. Tu formes un très beau couple avec Titouan, c'est un garçon formidable. J'ai bien vu comment tu regardes Loulou, comme moi tu fonds littéralement devant lui. Tu as le droit de devenir père autant qu'un autre. Songe que si vous vous y prenez maintenant, Anne Katelle aura le même âge que Lou-Evan son cousin. Les enfants ont besoin de frère et soeur. On peut faire la chambre de Loulou dans la chambre bleue qui ne serre jamais et celle de ta fille dans celle qui à la petite salle d'eau. Il y a onze pièces dans celle maison, ce serait bien le Diable, si nous n'arrivions pas à caser tout le monde. Tu veux que je te dise mon fils, je pense que ce serait encore mieux que tu changes de chambre, que ce soit toi qui investisses celle à la salle d'eau, comme çà  on pourrait casser la cloison qui sépare ta chambre de la salle de jeux où tu ne vas plus depuis longtemps. Regard ça comme c'est grandiose. On dirait une entrée de château. Tu vois les deux escaliers en arc de cercle. C'est majestueux. Un lit en bas, un lit en haut, des tours de châteaux forts pour ranger les livres et deux escaliers arrondis. Tu ne trouves pas que l'on dirait une entrée de château ? Ce doit être très traumatisant de changer de pays. Déjà n'avoir ni papa, ni maman, la pauvre petite. Alors partir à l'autre bout du monde, chez des inconnus, avec sa seule petite valise... Le pauvre ange. Il faut avoir le coeur dur pour infliger ça à une toute petite fille. C'est pour ça que j'ai pensé que ce serait mieux pour elle si elles étaient deux. Si il n'y a pas de vraies soeurs, on peut prendre des copines. Tu adoptes Anne Katelle et Titouan Louise Sophie. Tu vois c'est une chambre pour deux princesses.

    JC - Maman, cette fois le doute n'est plus possible : tu es folle.

    MN - Et toi tu t'interdit d'être heureux. Titouan passe ce soir. Il vient nager comme tous les soirs, je suppose. Je lui en parlerais. C'est un garçon beaucoup moins fermé que toi. Tu verras qu'il sera enchanté.

    JC- Maman je t'aime mais tu merdes complètement là. Arrête, arrête.

     

    « 128 - Solène.130 - Marie Nelly. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Juin 2017 à 07:10

    Surréaliste ... Une piste peut être mais ...

    Quelle prolifération dans les trempettes ...

      • Mercredi 7 Juin 2017 à 20:21

        Franchement je ne m'attendais pas à tous ses alevins. Surtout les bettas. J'avais demandé 2 filles. Conclusion j'ai eu un couple. Alors que c'est une espèce où il est facile de savoir le sexe, de + les mâles sont vendus bien plus cher, donc le vendeur a fait une double grosse faute.

    2
    Danielle et =^.^=
    Mercredi 7 Juin 2017 à 08:43

    Bienvenue aux petits Trempette !

    je suis surtout très heureuse de lire qu'Irina rumine ...j'espère que tout va reprendre le bon chemin ... et pour Kiana ?

    Belle journée à toute La Résultante =^.^=

      • Mercredi 7 Juin 2017 à 20:26

        Pour Kiana frown. Elle semble bien mais son ventre est très très gros, et très très dur. Pour le masser, je te jure je force. La véto m'a dit de mettre du bicarbonate à volonté. Kiana le lèche. J'ai aussi une cure de 5 piqûres. Demain c'est la dernière. Pour la véto, comme pour le véto, douze ans = la vieillesse, donc je ne peux que l'aider, en la soulageant en la massant. Mais une personne qui ne saurait pas, penserait qu'elle va avoir un bébé demain ou en fin de semaine, bref que l'avenir c'est la vie, alors que c'est la mort.

    3
    Mercredi 7 Juin 2017 à 11:07

    http://www.20minutes.fr/planete/2081059-20170606-legislatives-parti-animaliste-fait-entrer-animaux-politique

    Vu cet article ce matin

      • Mercredi 7 Juin 2017 à 20:29

        Chez L214 il y a un bon truc aussi et sur STR j'ai mis les partis qui sont pro animaux.

        Pour moi, je n'ai aucun "bon" parti, le moins nul = EELV.

        Ce qui me désole, c'est que je viens encore d'écouter une émission politique, et pas un mot sur le parti animaliste. J'ai juste entendu leur enregistrement de 2 ou 3 min, qui passe en même temps que les autres.

    4
    Mercredi 7 Juin 2017 à 15:39
    sylvie barbizon

    Le parti pirate a l'air intéressant et représenté ici en plus...Pour les autres, je n'y suis même pas allée voter dimanche (nous votons une semaine d'avance par rapport a vous) mais du coup ça change la donne.

      • Mercredi 7 Juin 2017 à 20:37

        Vous avez pirate en second tour : quelle chance.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Dimanche 11 Juin 2017 à 08:55

    Ben je vais aller faire un tour sur str alors ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :