• 116 - Maxime.

    J'ai envie de pleurer. A quel age cesse-t-on de pleurer ?

    Quelle est la source de mes larmes ? Le constat que je suis maudite ou la constatation de mon éternelle sottise ?

    Pourquoi j'aime autant Solène ? Pourquoi depuis toujours fait-elle la pluie et le beau temps dans mes yeux et mon cœur ? Pourquoi est-elle si importante pour moi ?

    Depuis le premier jour je ne suis qu'un chien galeux qui lui colle aux basques et à qui elle donne un coup de pied dès que l'espace qui nous sépare est suffisamment réduit pour que sa galoche atteigne ma caboche.

    Je suis vraiment un chien. Abandonnée sur des années et folle de joie de la revoir pourtant elle ne m'offre encore que des coups. Je pourrai la déchiqueter, l'anéantir mais non, les larmes me montent.

    Pourquoi je ne me défends même pas ? Je baisse les yeux et j'ai mal.

     

    Mais pourquoi n'ai-je aucune force face à elle ? Pourquoi a-t-elle autant de valeur pour moi ?

     

    Enfant Solène pouvait représenter un espoir d'amitié mais aujourd'hui il ne devrait rester en moi ni espoir ni espérance.

     

    Que l'on veuille plaire absolument à sa mère, à sa fille, c'est normal, il y a le lien de chair, mais une gamine rencontrée à l'école, pourquoi ? Je suis dépendante de Solène, ce n'est pas nouveau, je l'ai toujours su tout en en ignorant la cause. C'est un fait, cette gamine fait la pluie et le beau temps en moi. Je n'ai jamais été autre chose qu'une suiveuse, rien qu'une suiveuse. Et elle en a toujours profité.

    Je l'ai toujours admirée. Elle a du toujours me mépriser.

     

    Les années ont passé et pourtant en une fraction de seconde nous avons repris nos rôles.

    - fou le camp bâtarde.

    - Où tu iras, j'irai.

    100% pathétique.

     

    Mais comment peut-elle se permettre autant d'arrogance?

     

    " Je ne te pensais pas aussi lâche

    même si j'ai toujours su que le courage n'était pas ton point fort,

    mais faible à ce point, je ne l'imaginai pas."

     

    Pourquoi la colère ne monte pas en moi ? Je pourrai lui démolir la vie. Non j'ai la gorge nouée. Que faut-il qu'elle me fasse pour qu'une rébellion naisse en moi ? Et elle, comment ose-t-elle me traiter ainsi ?Elle me dot tellement.

     

    Elle a raison. Que suis-je venue faire ici ? J'ai fuit une vie d'automate pour endosser une vie de souffrance.

     

    Comment vais-je réagir quand je le verrai ? Ce jour finira bien par arriver, sauf si bien sûr , il n'est plus dans la région. Où est-il ? Solène ne me le dira pas. Andrée. Andrée saura me le dire. Marie Nelly aussi.Ai-je vraiment envie de me retrouver face à lui ? 

     

    Pourquoi suis-je ici ?

     

    « 115 - Solène.117 - Anastasia & Maxime. »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Mars à 21:34

    Ah ... plus touchante cette fois Maxime. Une introspection et de la profondeur ...

    2
    Mercredi 29 Mars à 20:58

    Et elle continue...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :